Simorg
Frantz Grenet - Page personnelle
Peinture des ambassadeurs


La peinture des Ambassadeurs (vers 660 ap. J.-C.)

Une tentative de restitution

Présentation | Mur Ouest | Mur Nord | Mur Sud

Peinture des Ambassadeurs

Présentation

Afin d'aider à la compréhension des scènes sont ici présentés des essais de restitution, prenant en compte non seulement les détails effacés depuis la découverte de la peinture, mais aussi des parties manquantes qu'on peut essayer de reconstituer avec un degré raisonnable de probabilité, d'après la logique interne de la composition et d'après des analogies fournies par d'autres peintures sogdiennes. Ce travail a été effectué par François Ory (CNRS, Paris), en utilisant les travaux de L.I. Albaum, B.I. Marshak, et les observations d'Alix Barbet et de Frantz Grenet.

Plan de la pièce

Plan de la pièce contenant la peinture des "Ambassadeurs" (dessin F. Ory)

L'ensemble de la peinture se présente comme une composition cohérente, visant à exalter le prestige international de Samarkand et de son roi Varkhuman (mentionné dans les chroniques chinoises comme ayant conclu une alliance avec la Chine). ^

Mur Ouest

Le mur Ouest (face à l'entrée) montre des cortèges d'ambassadeurs reçus à Samarkand, lors d'une cérémonie qui se déroule en plein air, dans un cadre de rassemblement militaire auquel prennent part des gardes turcs (identifiables à leur longue natte). Les envoyés des principautés voisines, en bas à gauche, sont vêtus de caftans à décor de type sassanide, avec des animaux dans des médaillons perlés. Le point central de la cérémonie, situé à la partie supérieure, a entièrement disparu. On a retenu ici l'idée selon laquelle il s'agissait du roi Varkhuman sur son trône. B. Marshak pense que les cadeaux étaient en fait offerts à des divinités sogdiennes. D'autres spécialistes enfin voudraient placer ici le qaghan (l'empereur turc), suzerain théorique de Samarkand, ou son représentant.

Mur Ouest

Mur Ouest, "L'hommage aux ambassadeurs" (dessin F. Ory). 1- Garde turcs (l'un porte une inscription en sogdien décrivant la scène). 2- Envoyés des principautés voisines, portant des rouleaux de soie et des colliers. 3- Chambellan introduisant les ambassadeurs. 4- Envoyés chinois apportant la soie (cocons, écheveau, rouleaux). 5- Gardes turcs rejoignant leur place. 6- Gardes turcs. 7- Chambellan introduisant les envoyés d'un peuple montagnard. 8- Envoyés coréens. 9- Lances rassemblées en faisceau, boucliers à masques grotesques. 10- Le roi Varkhuman (image restituée).^

Mur Nord

Le mur Nord exalte la grandeur de l'allié chinois. A gauche, une promenade en bateau à laquelle prend part l'impératrice; à droite, une chasse à la panthère, que domine la figure de l'empereur, figuré plus grand que les autres.

Mur Nord

Mur Nord, "La Chine" (dessin F. Ory). 1- Barque avec musiciennes et l'Impératrice de Chine réconciliant deux concubines. 2- Chinois à la chasse à la panthère. 3- L'Empereur de Chine.^

Mur Sud

Le mur Sud montre la procession du Nouvel An qui se dirige vers le mausolée des ancêtres de Varkhuman et amène des animaux destinés au sacrifice (une cérémonie analogue est décrite dans les chroniques chinoises à propos du royaume de Tachkent). Varkhuman chevauche vers l'arrière et est lui aussi figuré à une échelle supérieure.

Mur Sud

Mur Sud, "Le culte dynastique" (dessin F. Ory). 1- Le mausolée des ancêtres de Varkhuman. 2- L'épouse principale de Varkhuman (image restituée). 3- Les épouses secondaires. 4- Deux dignitaires portant les massues pour le sacrifice. 5- Deux dignitaires avec le couvre-bouche rituel zoroastrien, conduisant les animaux au sacrifice (quatre oies, un cheval). 6- Varkhuman, roi de Samarkand (vers 650-670). 7- Membres de la cour.^

     
cheval

Conception et réalisation: Charles et Julien Grenet - Dernière mise à jour: 15 septembre 2011

 

© Copyright Mafouz 2011 - Tous droits réservés

cheval